Adhérer à l’AMAP “À Ma Pomme”

Adhésions ouvertes toute l'année

Pas de date anniversaire ni de liste d’attenteil nous semble naturel de vous accueillir à tout moment parce que nous sommes animé⋅es par les valeurs de partage et d’ouverture. Nous pensons que c’est un non-sens d’empêcher l’accès aux produits que nous promouvons pour des raisons calendaires.

Le plus simple pour adhérer est de nous rendre visite lors d’une livraison.

    • le jeudi entre 18h45 et 19h45
    • au Faubourg des Musiques
    • 15 Avenue Verhaeren 59000 Lille

Les documents nécessaires

Seul votre chéquier est nécessaire, nous avons les documents vierges que vous pouvez remplir sur place mais vous pouvez les télécharger ci-dessous.

Informations générales

1. Fonctionnement de l'association

1. Qu'est-ce qu'une AMAP ?

Une AMAP est une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Nous rassemblons des citoyen·ne·s et des paysan·ne·s qui se lient par un contrat dans lequel l’amapien·ne s’engage à pré-financer la récolte et le·la paysan·ne s’engage à être transparent sur ses méthodes et ses tarifs. Pour en savoir plus, rendez vous sur notre page d’accueil.

2. Pré-financer, ça veut dire payer d'avance ?

L’engagement de pré-financement suppose que le·la paysan·ne a la garantie que sa récolte sera payée donc oui, il faut payer d’avance. Pour autant vous pouvez payer en plusieurs fois. Par exemple le règlement du contrat maraîcher peut être mensualisé. Tous les chèques sont remis au trésorier lors de la signature, ainsi vous n’avez plus à vous soucier de question d’argent quand le contrat est rempli.

3. Peut-on essayer avant de s'engager ?

Il n’y a pas de période d’essai par contre vous pouvez nous rendre visite lors d’une livraison pour rencontrer les amapien·ne·s et le·la paysan·ne. Il arrive que nous partagions le surplus éventuel avec les personnes qui viennent se renseigner.

4. Dois-je adhérer à tous les contrats ?

Vous choisissez les contrats auxquels vous adhérez, il n’y a aucune obligation. Vous pouvez aussi commencer avec un contrat unique et en ajouter d’autres par la suite.

5. Faut-il remplir un bulletin d'adhésion par contrat ?

L’adhésion vaut pour un an, peu importe le nombre de contrats en cours. Elle est à renouveler à la date anniversaire.

6. Quelle est la durée d'un contrat ?

La durée varie selon les contrats. Le contrat maraîcher dure un an, par exemple.

7. puis-je arrêter un contrat en cours ?

Le contrat vous engage pour sa durée, vous ne pouvez pas l’arrêter, même pour une raison exceptionnelle type déménagement. Par conséquent il faut prendre vos dispositions avant de signer. La seule solution est de trouver une personne qui veuille bien prendre le relais.

8. Les livraisons ont-elles lieu toutes les semaines ?

Ça dépend des contrats. En ce qui concerne le panier maraîcher il y a 52 livraisons par an mais vous pouvez choisir un panier duo livré une semaine sur deux.

9. si je ne peux pas venir chercher mon panier ?

Si vous savez à l’avance que vous ne pouvez pas être disponible le jour de la livraison vous pouvez vous mettre en “congé” (si c’est prévu dans le contrat) ou demander à un tiers d’enlever votre panier pour vous. Si vous êtes pris·e de court à la dernière minute vous pouvez demander à un·e autre amapien·ne de vous dépanner. Sinon votre panier est distribué entre les personnes présentes.

10. comment se déroule une livraison ?

Le·la paysan·ne livre directement les produits, ainsi vous pouvez poser vos questions et/ou apporter vos commentaires. Les amapien·ne·s se relaient pour aider à la mise en place et à la distribution des paniers.

2. Contrat - Panier Maraîcher

1. Combien coûte un panier ?

Il y a 3 tailles de paniers : Familial, Duo et Solo. Pour la saison 2019-2020 le panier familial (4 personnes) coûte 19,00 €, le panier duo 10,45 € et le panier solo 5,90 €.

2. Que contient le panier ?

Le panier est composé de légumes de saison mais aussi de fruits (fraises, pommes, poires) et d’œufs.

3. Peut-on choisir les légumes ?

Le principe de l’AMAP repose sur le pré-financement de la récolte, par conséquent on n’achète pas de légumes, c’est le maraîcher qui compose le panier suivant la récolte. Il choisit les légumes arrivés à maturité et fait de son mieux pour assurer le plus de variétés possible.

Par contre nous organisons une réunion l’hiver où chacun·e peut s’exprimer sur les légumes qui ont été livrés l’année précédente et proposer (ou demander) de nouvelles variétés. Yves-André est à l’écoute et tente de nouvelles cultures régulièrement mais si ce que vous souhaitez n’est pas possible il vous expliquera pourquoi. Si une décision doit être prise, elle l’est collectivement, chacun·e apporte sa voix.

4. Quelle taille de panier choisir ?

Les paniers sont prévus pour 4, 2 ou 1 personnes mais évidemment cela dépend de votre consommation… Pour vous faire une idée vous pouvez venir lors d’une livraison, nous mettons aussi régulièrement en ligne le panier de la semaine sur notre page Facebook “A Ma Pomme AMAP”.
 

5. Si je n'aime pas un légume ?

L’AMAP est pour beaucoup l’occasion de (re)découvrir certains légumes. Mais parfois l’un d’entre eux ne passe pas du tout… Dans ce cas, 3 solutions possibles : demandez aux autres amapien·ne·s comment le cuisiner, offrez le à votre entourage ou essayez de l’échanger avec quelqu’un lors de la livraison.

6. Les légumes sont-ils bio ?

Yves-André suit les recommandations de l’agriculture biologique, il achète des semences non traités, n’utilise pas de pesticides. Il ne manque que le label pour dire officiellement “bio”.

C’est une décision qui a été prise en concertation, obtenir le label AB est une charge financière importante qui impacterait le prix du panier. Nous avons fait le choix des produits de qualité à un coût raisonnable afin qu’ils soient accessibles à tous. Les chantiers et visites de la ferme nous permettent par ailleurs de constater les méthodes de travail de notre maraîcher.

7. Il y a de la terre sur mes carottes ?!

Les légumes sont cultivés en plein terre et ne sont pas nettoyés comme ceux qu’on achète en supermarché donc les légumes racines sont parfois couverts de terre. Faire nettoyer les légumes coûte cher, nous préférons le faire nous-même, d’autant que la terre aide à la conservation.

8. Et une limace dans ma salade ?!

Yves-André n’utilise pas de pesticide, par conséquent il arrive que les cultures soient attaquées par des maladies ou des ravageurs. Ce qui est livré est toujours comestible mais il se peut qu’une pomme de terre soit piquée par un taupin ou que les feuilles des radis soient mangées par les altises.

Une AMAP est basée sur la solidarité et le partage, donc on accepte les risques climatiques et biologiques. Quand une récolte de poireaux est perdue nous n’en avons pas dans les paniers. A contrario quand les pieds de tomates sont généreux nous en avons plus que d’habitude.

9. Dois-je participer aux livraisons ?

Les amapien·ne·s se relaient pour les assurer, chacun fait ce qu’il·elle peut suivant ses possibilités mais 3 livraisons par an est une bonne moyenne. Il ne faut pas oublier que nous n’achetons pas les légumes comme dans un magasin, nous sommes solidaires les un·e·s des autres et le bénévolat est nécessaire pour la pérennité de l’association.

10. Peut-on voir la ferme ?

Nous organisons régulièrement des visites de la ferme et aussi des chantiers participatifs. Ce sont des occasions pour voir vos légumes pousser et comprendre le métier de maraîcher. Quand on a mis la main à la pâte à la terre les tomates, les céleris, les choux et le reste n’ont pas le même goût !

11. Les chantiers sont-ils obligatoires ?

Rien n’est obligatoire, tout est basé sur le volontariat. Évidemment nous vous y encourageons mais nous savons bien que quelqu’un qui travaille le week-end, par exemple, ne pourra pas participer, ça ne lui interdit pas d’être amapien·ne.

12. Quelle est la durée du contrat ?

C’est un contrat d’un an. Vous payez 48 paniers, ce qui vous laisse 4 semaines libres par an.

3. Contrat - Miel

Réunion d'information le 19 septembre 2019

Le contrat démarre en octobre 2019. Vous pourrez poser toutes vos questions lors de la réunion d’information qui suivra la livraison du 19 septembre au Faubourg des Musiques à partir de 19h45.